Attaque à la préfecture : des coordonnées de policiers sur une clé USB de Mickaël Harpon

FRANCE 2

Une clé USB appartenant à l'auteur de l'attaque au couteau à la préfecture de police de Paris, Mickaël Harpon, a été retrouvée par les enquêteurs à son bureau. Elle contient notamment des images de propagande de Daech ainsi que des coordonnées de policiers.

C'est sur plusieurs supports informatiques, saisis à la préfecture de police de Paris, dans le bureau de Mickaël Harpon, que les enquêteurs travaillent. Dans une clé USB de grande capacité qui appartenait au meurtrier, ils ont trouvé des synthèses d'enquêtes de police ainsi que des notes de service. Plus inquiétant encore, des centaines de fichiers de propagande de Daech ont été mis au jour. Des textes et des vidéos, mais aussi des noms et des coordonnées personnelles de policiers de la Direction du renseignement s'y trouvent aussi.

Simple annuaire de service ou collecte volontaire de données ? 

Les enquêteurs cherchent à savoir si Mickaël Harpon a divulgué ces informations confidentielles. Les syndicats de police demandent une protection pour les agents dont les noms apparaissent dans la clé USB. "Compte tenu de son niveau d'accès à certaines informations extrêmement sensibles, ce qui nous importe, c'est de protéger les policiers, protéger nos sources", indique Patrice Ribeiro, du syndicat Synergie-Officiers. Alors, s'agissait-il d'un simple annuaire de service ou bien des données collectées par Mickaël Harpon ? La clé USB et les autres supports informatiques sont en cours d'analyse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne