Attaque à la préfecture de police : les proches des victimes leur rendent hommage

Quatre personnes sont mortes durant l'attaque de la préfecture de police de Paris. Des scènes violentes qui émeuvent aujourd'hui familles et anonymes.

Samedi 5 octobre, émotion et recueillement étaient au rendez-vous devant la préfecture de police de Paris. Les anonymes étaient venus signer le registre de condoléances deux jours après l'attaque qui a coûté la vie à quatre personnes. "Je tenais à partager vraiment mon immense peine et ma stupeur", témoigne une femme. "Je me mets à la place des familles qui ont perdu leurs proches. Nos policiers deviennent de plus en plus ciblés. C'est inacceptable qu'il n'y ait pas plus d'autorité que ça", dit une autre femme.

Victimes de 37 à 50 ans

Parmi les victimes, un major de police de 50 ans, deux gardiens de la paix de 39 et 38 ans et un agent administratif de 37 ans. Devant la préfecture, des membres des forces de l'ordre étaient là aussi pour rendre hommage à leurs collègues. Un autre agent administratif a été blessé, mais son pronostic vital n'est plus engagé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne