Plus de dix millions de bijoux volés à l'hôtel Carlton de Cannes

(Maxppp)

Un individu armé s'est emparé d'une mallette de bijoux en marge d'une exposition de joyaux qui se tenait dans l'hôtel de luxe. La valeur du butin est estimée à plus de dix millions d'euros, selon le parquet de Grasse. Pour Frédéric Ploquin, journaliste spécialisé dans le banditisme, la difficulté va désormais être pour les voleurs d'écouler leur butin.

Un vol de bijoux a été
commis à main armée, dimanche peu avant midi, à l'hôtel Carlton de Cannes. Alors que le célèbre établissement accueille une exposition temporaire de joyaux qui devait se tenir jusqu'à la fin du mois d'août, un individu s'est emparé d'une mallette contenant des bijoux dont la valeur
serait estimée à plus de dix millions d'euros, selon le parquet de Grasse.

Ce chiffre demeure pour l'instant une estimation des autorités judiciaires, qui précisent que l'inventaire des bijoux dérobés devrait être terminé lundi.

Ce chiffre demeure pour l'instant une estimation desautorités judiciaires qui précisent que l'inventaire des bijouxdérobés devrait être terminé lundi.Cannes déjà le théâtre d'un vol de bijoux en mai dernier

La direction du palace, contactée au téléphone par l'AFP, n'a pas souhaité
faire de commentaire.
L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Nice.

Lors du dernier festival de Cannes, des bijoux de marque Chopard avaient
été dérobés dans le coffre de l'hôtel Novotel
, d'une valeur de 1,4 millions de
dollars.

"Encore faut-il écouler le butin ! "

Pour Frédéric Ploquin, journaliste spécialisé dans le grand banditisme, la quantité du butin laisse présager des lendemains difficiles, pour le voleur. "Il faut surtout, ensuite, savoir quoi faire du butin. C'est n'est pas le tout de le voler, encore faut-il l'écouler !", explique-t-il.  "Vous avez fait main basse sur un trésor, mais si vous n'êtes pas un minimum connectés avec un recéleur ".

"C'est en général là que commencent les ennuis et les problèmes." (Frédéric Ploquin)

"Combien de fois a-t-on vu des voyous professionnels réussir leur coup, et être arrêtés quelques mois plus tard. La police s'apercevait alors que les bijoux étaient cachés derrière la cuisinière car ils n'avaient pas sus quoi en faire ", a-t-il ajouté.