Relations sexuelles : l’âge du consentement en justice

FRANCE 2

Un enseignant est jugé ce lundi 27 novembre pour une relation avec une collégienne de 14 ans. Une histoire d’amour selon lui. Cette affaire pose la question de l’âge du consentement. 

Accompagnée par sa mère, Émilie, 14 ans, se dirige vers le tribunal. Elles vont y retrouver l’homme qu’elles poursuivent aujourd’hui, son ancien professeur de mathématiques. L’homme âgé de 31 ans est rentré en contact en février 2017 avec la jeune fille par les réseaux sociaux. Élève de 4ème dans un établissement scolaire de Seine-et-Marne, Émilie reconnaîtra dans un premier temps devant les enquêteurs une histoire d’amour consentie.

Le professeur suspendu de ses fonctions

Aujourd’hui, elle parle d’une relation forcée. "On a commencé à dévier du sujet des mathématiques", explique-t-elle. "On parlait jour et nuit, jour et nuit. A un moment, je lui ai dit que je ressentais des choses. Mais c’était clairement de la manipulation. Je me disais qu’au nom de la loi il était reconnu pédophile mais qu’avec moi c’était différent. Je me suis trompé en fait." Le professeur a été suspendu de ses fonctions par l’Éducation Nationale. Il est poursuivi pour corruption de mineur et atteinte sexuelle. Il risque 10 ans de prison.

Vous êtes à nouveau en ligne