Pédophilie dans l'Éducation nationale : les associations montent au créneau

FRANCE 3

Il y a un an en Isère, un directeur d'école était arrêté, soupçonné de viols sur au moins 61 élèves. Depuis les affaires se sont multipliées.

 

La pédophilie au sein de l'école est encore un sujet tabou, mais certains parents ne veulent plus se taire. En un an, l'association "Enfance en danger" a été saisie de dix nouvelles affaires, concernant plus de 200 enfants. Une mère qui souhaite rester anonyme témoigne. En octobre dernier, son fils de sept ans, scolarisé à Courbevoie, lui a confié un lourd secret. "Il s'est confié à moi un matin au réveil. Je pensais qu'il faisait un cauchemar et en fait il identifie un animateur. Il s'est rendu compte que ce qu'il s'est passé avec cet animateur n'était pas normal puisqu'il s'est isolé avec lui, il y a eu des bisous sur la bouche, des touches kiki, des choses comme ça", explique la mère de famille.

Une vingtaine de cas recensés

Cette famille a été la première à porter plainte. L'animateur, un jeune homme de 26 ans assurait les activités périscolaires dans les écoles de Courbevoie. La brigade des mineurs a décidé d'entendre un à un les enfants et a recensé à ce jour une vingtaine de victimes. Pour l'avocate des familles, il faut aussi rechercher les auteurs du dysfonctionnement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne