Pas-de-Calais : quatre prêtres du pensionnat "Village d'enfants de Riaumont", à Liévin, en garde à vue pour des "violences"

Liévin dans le Pas-de Calais, près de Lens. 
Liévin dans le Pas-de Calais, près de Lens.  (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

Les religieux sont entendus depuis mardi pour des violences présumées sur d'anciens pensionnaires de leur communauté, à la tête d'une école hors contrat, a appris France Bleu Nord. 

Quatre prêtres du Village d'enfants de Riaumont, à Liévin (Pas-de-Calais), ont été placés en garde à vue mardi 15 janvier pour des "violences" présumées sur d'anciens pensionnaires, a appris mercredi France Bleu Nord, confirmant partiellement une information de M6 et de l'AFP.

Une première enquête en 2017

Ces religieux sont encore entendus mercredi, à Lille selon l'AFP. Trois des personnes mises en cause ont été interpellées sur les lieux de leur communauté. Un quatrième prêtre a été interpellé dans le sud de la France. Les faits présumés de violences se seraient déroulés entre 2008 et 2014, dans cette structure pour garçons d'enseignement privé catholique, hors contrat.

Ces arrestations font suite à une enquête qui avait déjà mené à des interpellations en 2017 et au printemps dernier pour des abus sexuels. Cette enquête a été conduite par la police judiciaire de Lille et l'Office central pour la répression des violences aux personnes.

Le parquet de Béthune, chargé de l'enquête, ne souhaite pas communiquer. L’institut Riaumont, contacté par France Bleu Nord, n’a pas souhaité réagir.

Vous êtes à nouveau en ligne