Paris : un livreur Uber Eats accusé de viol par une cliente

Une femme de 32 ans raconte avoir été violée chez elle, dans la nuit du 5 au 6 août, par un livreur Uber Eats.
Une femme de 32 ans raconte avoir été violée chez elle, dans la nuit du 5 au 6 août, par un livreur Uber Eats. (THOMAS JOUHANNAUD / MAXPPP)

Une femme raconte avoir été violée en pleine nuit par un livreur qui lui apportait son repas. L'agresseur présumé est en fuite.

Un livreur Uber Eats est soupçonné d'avoir violé une cliente à Paris, a appris franceinfo mardi 6 août, confirmant une information d'Europe 1. Une femme de 32 ans accuse cet homme de l'avoir violée, alors qu'il venait d'entrer chez elle pour lui apporter sa commande de repas. Selon elle, les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi, vers 3 heures du matin, dans le 18e arrondissement de la capitale, a indiqué une source policière.

Des investigations sont en cours pour identifier et retrouver l'agresseur présumé, selon une source proche de l'enquête. L'application de livraison de repas Uber Eats, sur laquelle la victime a passé commande, pourrait permettre de remonter jusqu'au livreur qui est en fuite. "Nous travaillons avec les forces de l'ordre et leur avons fourni toutes les informations dont nous disposons pour avancer dans leur enquête", a réagi un porte-parole d'Uber auprès de l'AFP

"Les faits rapportés sont effroyables et nous les prenons avec d'autant plus de sérieux et gravité que nous sommes engagés sur la cause des violences sexuelles et sexistes et menons des actions pour lutter contre ce fléau", a-t-il ajouté. Une enquête pour viol a été ouverte, elle a été confiée au 2e district de la police judiciaire de Paris, a précisé le parquet.



Vous êtes à nouveau en ligne