VIDEO. Belgique : les "suspects ont ouvert le feu avec des armes automatiques sur la police", affirme le procureur

RTBF

Les forces de l'ordre ont mené, jeudi, une opération antiterroriste à Verviers, contre des jihadistes. Deux suspects ont été tués et un troisième interpellé, annonce le parquet fédéral.

La police belge a mené jeudi une vaste opération contre un groupe composé de personnes revenant de Syrie, jeudi 15 janvier. Ces terroristes présumés s'apprêtaient à mener un "attentat d'envergure", et deux jihadistes ont été tués, a annoncé le parquet fédéral dans la soirée.

>> Suivez l'évolution de la situation en direct par ici

"Une dizaine de perquisitions ont eu lieu, à Verviers", dans l'est de la Belgique, mais aussi à Bruxelles et dans sa banlieue, a déclaré au cours d'une conférence de presse un substitut du procureur, Eric Van der Sijpt.

"Des attentats d'envergure et de manière imminente"

Cette "cellule opérationnelle était composée d'une dizaine de personnes dont certaines revenaient de Syrie, a précisé un autre substitut, Werts. Ils étaient sur le point de commettre des attentats d'envergure et de manière imminente."

A Verviers, les "suspects ont ouvert le feu avec des armes automatiques sur la police fédérale et ont été neutralisés. Deux suspects sont morts, a-t-il poursuivi. Un troisième a été intercepté sur place." Aucun policier ou civil n'a été blessé, a précisé le parquet.

La menace portait sur les services de police, a précisé Thierry Werts. Le niveau d'alerte a été relevé au niveau 3, sur une échelle qui en compte 4, pour les commissariats de police et les palais de justice en Belgique.

Vous êtes à nouveau en ligne