Oise : trois gendarmes tués dans un accident de la route

Capture d\'écran Google Maps pointant la ville de Berneuil-en-Bray (Oise), où trois gendarmes sont morts dans un accident de la route, le 23 décembre 2016.
Capture d'écran Google Maps pointant la ville de Berneuil-en-Bray (Oise), où trois gendarmes sont morts dans un accident de la route, le 23 décembre 2016. (GOOGLE MAPS)

Au moins trois personnes se sont retrouvées coincées dans l'autre véhicule impliqué dans l'accident.

Trois gendarmes sont morts, vendredi 23 décembre, vers 18h30, à Berneuil-en-Bray (Oise), dans un accident de la route entre leur véhicule et une camionnette, ont confirmé à franceinfo la direction du cabinet du préfet de l'Oise à franceinfo ainsi que le premier adjoint au maire de la commune, Jean-Louis Vandeburie.

Morts sur le coup

"Il s'agit d'un accident de la circulation, dans des conditions qui restent à déterminer", a dit un porte-parole de la gendarmerie à l'agence Reuters. L'accident a eu lieu sur une ligne droite avec une chaussée grasse et glissante, a expliqué le maire-adjoint.

Les gendarmes sont morts sur le coup, lors d'un violent choc avec une camionnette sur la route départementale 2 en direction de la commune voisine d'Auneuil. Deux d'entre eux ont été éjectés du véhicule.

Trois blessés dans un état grave

Les trois gendarmes étaient "jeunes", selon la préfecture qui n'a pas précisé leurs âges exacts. Selon Jean-Louis Vandeburie, ils avaient une vingtaine d'années. Deux d'entre eux étaient gendarmes adjoints volontaires, le troisième était sous-officier. Tous appartenaient au PSIG de Méru et partaient en intervention.

Selon la préfecture, trois personnes étaient dans la camionnette accidentée. Elles sont dans un état "sérieux, voire très sérieux". Après avoir reçu les premiers secours sur place, à 20h, elles étaient transportées vers l'hôpital d'Amiens (Somme), à plus de 70 km du lieu de l'accident.