Un enfant de onze ans se noie dans une piscine municipale

FRANCE 3

Il se trouvait pourtant dans le bassin pour enfant, mais sa jambe est restée coincée dans une bouche d'évacuation.

Un enfant de onze ans a trouvé la mort dans une piscine municipale en Dordogne. Le petit garçon prénommé Salim se trouvait dans le bassin pour enfant, à peine profond de 80 centimètres. L'accident a été provoqué par une bouche d'évacuation dans laquelle la jambe de l'enfant s'est coincée. Malgré les secours, le petit garçon s'est noyé.

Pour sa famille, le décès est impossible à accepter. "On m'a dit 'il s'est noyé dans la petite piscine, j'ai répondu que je ne comprenais pas, c'est une pataugeoire et mon fils sait très bien nager. Je n'y croyais pas", explique Morty Zareb, la mère de Salim. 

Ouverture d'une enquête 

Pour ses proches, la mort du petit garçon a été provoquée par une négligence. "Il y a un bouton d'arrêt d'urgence qui a été actionné immédiatement et qui a coupé l'électricité (...). Le maître-nageur est intervenu tout de suite, nous avions deux collègues qui étaient là et qui sont venus immédiatement. Les secours sont arrivés très rapidement et puis malheureusement...", explique de son côté Jean Bousquet, adjoint au maire de Terrasson-Lavilledieu (Dordogne). Le Parquet de Périgueux ouvrira la semaine prochaine une information pour homicide involontaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne