Paris : un homme se noie dans le bassin de la Villette, le deuxième en moins de trois jours

Des Parisiens au bord du bassin de la Villette, dans le 19e arrondissement, le 7 mai 2018.
Des Parisiens au bord du bassin de la Villette, dans le 19e arrondissement, le 7 mai 2018. (GARDEL BERTRAND / AFP)

Mercredi, une première personne était morte après avoir plongé en-dehors de la zone de baignade surveillée ouverte dans ce plan d'eau de l'est parisien.

Triste série dans le bassin de la Villette à Paris. Un jeune homme d'une vingtaine d'années y est mort noyé, dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 juillet, a annoncé la maire Anne Hidalgo sur Twitter. Un accident similaire avait déjà eu lieu mercredi.

L'édile parisienne n'a pas donné plus de détails sur les circonstances de cette deuxième noyade en moins de trois jours, alors que la capitale est frappée par la canicule depuis plusieurs jours. Jeudi, la température avait dépassé 37°C dans l'après-midi.

La baignade interdite hors des zones surveillées

A l'occasion de l'opération Paris Plage, la mairie de Paris a ouvert pour l'été un espace de baignade surveillé dans le bassin de la Villette, un plan d'eau qui relie le canal de l'Ourcq et le Canal Saint-Martin, dans le nord-est de Paris.

Le jeune homme, qui s'est noyé mercredi, avait plongé en-dehors de cette zone, en pleine après-midi, et n'était pas remonté à la surface. Les pompiers n'avaient pas réussi à le ranimer.

Vendredi, après la seconde noyade, Anne Hidalgo a rappelé qu'en-dehors des zones surveillées, "la baignade est strictement interdite dans les canaux de Paris et dans la Seine." Dans le bassin de la Villette, la zone de baignade surveillée ferme tous les soirs à 21h.

Vous êtes à nouveau en ligne