Île d'Oléron : une commune reconnue responsable de la mort par noyade d'un couple de touristes

Saint-Trojan, sur l\'île d\'Oléron (Charente-Maritime).
Saint-Trojan, sur l'île d'Oléron (Charente-Maritime). (CAPTURE ECRAN GOOGLE MAPS)

La justice a retenu un manque d'information concernant l'interdiction de la baignade sur une plage de Saint-Trojan, où deux vacanciers se sont noyés pendant l'été 2014. 

Le tribunal administratif de Poitiers a reconnu, jeudi 7 février, la commune de Saint-Trojan, sur l'Ile d'Oléron (Charente-Maritime), responsable de la mort par noyade d'un couple de touristes en août 2014. Il l'a condamnée à payer plus de 234 000 euros de dommages pour préjudice moral et affectif à la famille des victimes, a indiqué France Bleu La Rochelle.

Un déficit d'information retenu

La justice a retenu un manque d'information concernant l'interdiction de la baignade sur la plage, où les deux victimes, originaires de l'Essonne, se sont noyées en allant nager dans un lieu interdit d'accès, en raison de forts courants et de baïnes. La famille des deux victimes de 69 ans et 73 ans avait saisi la justice, au motif que le panneau indiquant l'interdiction de se baigner était peu visible, et dirigé vers la mer.

Lors de l'audience, le 24 janvier dernier, la commune avait précisé que la plage de Maumousson n'était pas désignée comme lieu de baignade sur son site. Elle a, depuis les faits, pris un nouvel arrêté, plus visible. Le rapporteur public avait, pour sa part, retenu des "insuffisances inacceptables" de la commune, et qualifié de "douteux" le terminus du petit train touristique emprunté par le couple, qui se situe devant cette plage.

Vous êtes à nouveau en ligne