Canicule : les noyades mortelles se multiplient depuis le début de la vague de chaleur

Au lac de Maine, à Angers (Maine-et-Loire), le 27 juin 2015.
Au lac de Maine, à Angers (Maine-et-Loire), le 27 juin 2015. (JOSSELIN CLAIR / MAXPPP)

Selon le Premier ministre Édouard Philippe, on recense une noyade par jour depuis l'arrivée de la canicule sur la France.

Plusieurs personnes sont mortes noyées en France depuis le début des fortes chaleurs lundi 24 juin, selon les informations recensées dimanche 30 juin par franceinfo via le réseau France Bleu et France 3.
Samedi, lors d'un point presse, le Premier ministre Édouard Philippe a indiqué que le nombre de noyades est en "augmentation sensible", à "une par jour", depuis le début de la canicule.

En Île-de-France

Dans les Yvelines, un jeune homme de 21 ans est mort samedi. Il a été retrouvé noyé dans l'étang des Bauches, à Achères, peu après 18 heures, selon France Bleu Paris.

Dans le Val-d'Oise, à la base de loisirs de Cergy-Pontoise, un jeune homme est mort noyé jeudi après être tombé d'un pédalo volé, toujours selon France Bleu Paris. À 22 heures, l'homme a décidé, avec quatre autres amis, de voler un pédalo pour aller se rafraîchir. Aucun ne savait bien nager. L'embarcation a dérivé vers une zone interdite à la baignade. Les cinq amis ont perdu le contrôle de l'embarcation et sont tombés à l'eau. L'un d'eux n'a pas pu être sauvé.

En Occitanie

Dans le Gard, samedi après-midi, vers 17h30, un enfant de cinq ans s'est noyé dans la piscine d'un camping de Mialet, selon France Bleu Gard Lozère. À l'arrivée des secours, l'enfant était arrêt cardio-respiratoire. Les sapeurs-pompiers n'ont pas pu le réanimer. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame.

Dans l'Hérault, un homme de 40 ans a été pris de malaise samedi, à Carnon, alors qu'il sortait de l'eau après une baignade à la plage du Grand Travers. Les pompiers n'ont pas réussi à le réanimer. Il s'agit du quatrième décès en une semaine sur les plages de l'Hérault. Toujours à Carnon, un autre homme, 75 ans, a fait un malaise cardiaque au contact de l'eau, selon France 3 Occitanie.

Le même jour, à Frontignan (Hérault), une femme de 62 ans est morte après s'être noyée à la suite d'un malaise, selon France 3 Occitanie. À Marseillan-Plage (Hérault), un septuagénaire est décédé après un malaise cardiaque au contact de l'eau. Un autre baigneur de 78 ans n'a pas non plus survécu à un malaise survenu dans l'eau sur la plage du Lido, à Sète, selon France 3 Occitanie.

En Auvergne-Rhône-Alpes

En Savoie, jeudi soir, un jeune homme de 20 ans est venu avec sa famille se rafraîchir sur le plan d'eau de Grignon, près d'Albertville, rapporte France Bleu Pays de Savoie. Vers 19 heures, il est tombé d'un matelas pneumatique puis a coulé au fond de l'eau et s'est noyé. Son corps n'a toujours pas été retrouvé par les secours.

En Bretagne

Dans les Côtes-d'Armor, sur une plage de Plérin, deux femmes de 70 et 75 ans, sont mortes noyées jeudi en fin d'après-midi, selon France Bleu Armorique. Peu après 18 heures, six baigneurs se sont trouvés en difficulté dans l'eau. Quatre ont pu être récupérés sains et saufs par les secours. Les deux femmes ont été retrouvées inconscientes et déclarées mortes une heure plus tard. Sur cette plage, connue pour ses courants dangereux, les baigneurs étaient nombreux avec la chaleur. Au moment des noyades, la marée était descendante et la plage n'était pas surveillée.

En Alsace

Dans le Bas-Rhin, un adolescent de 15 ans est mort noyé mercredi, au plan d'eau de Benfeld, selon France 3 Alsace.

Pour l'été 2018, Santé publique France a recensé 1 649 noyades accidentelles dont 400 mortelles entre le 1er juin et le 30 septembre 2018. Un chiffre en augmentation de 30% par rapport à l'enquête précédente de 2015.

Vous êtes à nouveau en ligne