Nord : des bouches à incendie ouvertes pendant le week-end

France 3

Trois personnes ont été interpellées. Retour sur ce phénomène qui peut avoir des conséquences tragiques.

Des centaines de litres d'eau potable qui jaillissent et les bouches d'incendie se transforment en geysers urbains. Pour se rafraîchir, certains en profitent pour remplir des piscines. Dans ce centre de secours et d'incendie, les pompiers du Nord ont dû gérer des milliers d'appels durant le week-end. Ce mardi 30 mai au matin dans la métropole lilloise, tout est revenu à la normale. Les bouches et les poteaux sont fermés et les pompiers vérifient le bon fonctionnement du matériel.

Une centaine de bouches à incendie hors service

Au cours de leur manipulation, on découvre l'ampleur du phénomène. En quelques secondes, des trombes d'eau se déversent sur la chaussée. Malgré le travail des pompiers, une centaine de bouches à incendie restent hors service et rendent les interventions plus difficiles. Trois personnes ont été placées en garde à vue ce week-end. À Roubaix (Nord), la municipalité a décidé de porter plainte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne