Nîmes : démantèlement d'un trafic international de voitures de luxe volées

Un modèle de Porsche Cayenne.
Un modèle de Porsche Cayenne. (PAUL J. RICHARDS / AFP)

Les voitures étaient revendues sur internet ou par des sociétés spécialisées dans le commerce de voitures d'occasion.

Un trafic international de voitures de luxe volées a été démantelé par les gendarmes de Nîmes (Gard). Au total, treize personnes ont été interpellées, rapporte France Bleu Gard Lozère, mardi 15 janvier. En deux ans, une cinquantaine de véhicules, au moins, ont été volés en Belgique et en Allemagne, maquillés puis revendus pour un montant total d'environ quatre millions d'euros.

Des voitures revendues entre 60 et 80 000 euros

Les véhicules de luxe, BMW X5, Porsche Cayenne, ou encore Lamborghini Huracan étaient revendus sur internet ou par des sociétés spécialisées dans le commerce de voitures d'occasion à des prix allant de 60 000 à 80 000 euros.

Sur les treize suspects, huit ont été présentés mardi 15 janvier à un juge d'instruction nîmois. Âgés d'une trentaine d'années, ils sont tous originaires de Nîmes et des alentours. Certains étaient déjà connus de la justice pour des affaires de trafic de stupéfiants ou de voitures volées.

Vous êtes à nouveau en ligne