Naufrage meurtrier : place aux questions aux Sables-d'Olonne

FRANCE 3

Le corps du pêcheur disparu vendredi 7 juin n'a toujours pas été retrouvé. Sa sortie en mer alors que la Tempête Miguel approchait pose question aux Sables-d'Olonne (Vendée).

Le deuil a fait place aux questions. Vendredi 7 juin, trois sauveteurs ont perdu la vie en tentant de porter secours à un marin parti en mer. L'homme et son navire n'ont pas été retrouvés. Le retraité continuait de pêcher la crevette pour compléter sa pension. "J'aimais beaucoup cette personne, avec ce qu'il s'est passé, il a mis beaucoup de vies en danger", indique Matthieu Guery qui le connaissait. Malgré ce tragique accident, dans la loi, rien n'interdit à un marin de prendre la mer, quelle que soit la météo.

Le bon sens qui prime ?

"Une chose est de mettre sa vie en danger, mais de mettre celle de sauveteurs bénévoles au grand cœur en danger, là, la question de pose vraiment", admet Yannick Moreau (LR), maire des Sables-d'Olonne. Pour certains membres de la communauté de la mer, il faut au contraire laisser les marins libres, c'est le bon sens qui doit s'imposer en cas d'intempéries. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne