Naufrage de l'Estonia : la justice va se prononcer sur le préjudice

France 2

25 ans après les faits, le jugement du procès du naufrage de l'Estonia doit avoir lieu vendredi 19 juillet.

C'est le naufrage le plus dramatique depuis le Titanic. En septembre 1994, 989 personnes quittent Tallinn (Estonie) en direction de Stockholm (Suède). Pris dans une tempête, le ferry est victime d'une avarie. Vers 1h15 du matin, une grande quantité d'eau s'infiltre dans les ponts garage. En 30 minutes, l'Estonia se retourne et coule. 852 personnes périssent dans les eaux glacées de la Baltique. 138 sont sauvées. En 1997, une commission internationale soutient la thèse de l'accident et non d'une négligence.

Accusations de négligences

Sous la pression des vagues, les verrous de l'étrave auraient cédé. 25 ans après le drame, aucune responsabilité pénale n'a été reconnue. L'armateur s'est empressé d'indemniser les familles, empêchant ainsi tout recours en justice contre lui. Les ayants droit des victimes se tournent alors vers la justice française et attaquent l'organisme certificateur, Bureau Veritas et le constructeur allemand du ferry, accusés de négligences. Les parties civiles réclament 40 millions d'euros. Une décision doit être rendue vendredi 19 juillet.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne