Naufrage de "l'Erika" : vingt ans après, le traumatisme de la marée noire

France 2

Le 12 décembre 1999, il y a vingt ans, le pétrolier "l'Erika" faisait naufrage au large de la Bretagne. Il s'agit d'une des pires marées noires en France.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'odeur de gazole était omniprésente ce matin-là. Il y a tout juste vingt ans, le 12 décembre 1999, l'Erika faisait naufrage au large de la Bretagne, provoquant une marée noire sans précédent. 20 000 tonnes de fioul lourd se répandent sur 400 km de côtes. Immédiatement, des centaines de bénévoles affluent sur la plage du Croisic (Loire-Atlantique) équipés de pelles et de seaux. À l'époque, Simon Le Cossec est adjoint au maire au nettoyage et il se rend vite compte qu'il faut changer de méthode. Les producteurs de coques sont les premiers touchés dans la baie du Croisic, car leurs coquillages sont déclarés impropres à la consommation.

200 000 oiseaux tués

Vingt ans après, tous ici gardent une rancœur. "Dans l'affaire, les plus grands perdants ce sont les pécheurs", estime Simon Le Cossec. À l'époque, Total, l'affréteur de l'Erika, avait proposé une aide pour le nettoyage de pétrole à condition que la commune ne porte pas plainte. Mais la municipalité a refusé l'offre. L'Erika aura coûté la vie à 200 000 oiseaux marins.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne