Nabilla et Thomas ne livrent pas la même version des faits

(Nabilla et Thomas ne livrent pas la même version des faits © MAXPPP)

Visée par une enquête pour tentative d'homicide volontaire, Nabilla était toujours en garde à vue samedi matin. Accusée d'avoir poignardé son conjoint Thomas dans la nuit de jeudi à vendredi, elle avait d'abord livré une histoire farfelue d'une agression à l'extérieur, avant de changer son fusil d'épaule et de livrer une toute autre version. Thomas ne dit pas la même chose.

La garde à vue de Nabilla se poursuivait samedi matin. L'ex-starlette de télé-réalité est soupçonnée d'avoir poignardé son conjoint Thomas dans la chambre de l’hôtel où ils résidaient à Boulogne-Billancourt. 

Thomas se serait blessé tout seul

Après avoir parlé d'une altercation à l'extérieur de l’établissement, contredite par les images de vidéosurveillance récupérées par les policiers, Nabilla a changé sa version des faits vendredi après-midi. Il y aurait bien eu une altercation, provoquée au départ et selon elle par son conjoint Thomas qui aurait pris de la cocaïne et aurait eu un comportement agressif. Une dispute aurait alors éclaté. Thomas aurait alors pris un couteau et dans la bagarre il se serait blessé lui-même au poumon, involontairement.  

La victime ne dit pas la même chose

Ce samedi matin, la victime qui avait été hospitalisée dans un état sérieux, a livré sa version des faits aux enquêteurs. Lui explique toujours avoir été agressé à l'extérieur avant de rentrer à la chambre d'hôtel. Bref, il reste sur les premières explications délivrées par Nabilla. Confronté aux nouvelles déclarations de sa compagne, il a expliqué aux enquêteurs : "C'est n'importe quoi !" selon le Parquet.