Maisons de retraite : enquête sur les contrôles sanitaires

France 2

Après le drame à l'Ehpad de Lherm (Haute-Garonne), la question des contrôles sanitaires a envahi le débat. Immersion avec un inspecteur vétérinaire, dans un établissement de Seine-Saint-Denis.

Quand cet inspecteur vétérinaire contrôle une maison de retraite, il ne prévient pas de sa venue. Pendant une heure, il inspecte toutes les salles servant à la confection des repas. "Je vérifie essentiellement l'état de propreté, donc l'état des plafonds, le sol, ensuite si c'est propre en dessous du mobilier", explique-t-il. Ce jour-là dans un établissement de Bobigny (Seine-Saint-Denis) où sont préparés quotidiennement 200 repas, il note quelques problèmes mineurs.

875 établissements contrôlés en 2018

L'inspecteur contrôle aussi la chaîne du froid, avec prise de température des aliments, ainsi que la traçabilité des produits utilisés. Les étiquettes des emballages sont gardées pendant six mois. L'an dernier, 14% des maisons de retraite de France ont été inspectées, soit 875 établissements. À Bobigny, l'inspecteur vétérinaire estime la propreté "satisfaisante". Dans le cas contraire, il peut aller jusqu'à fermer les cuisines de l'Ehpad.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne