Ehpad de Lherm : les familles des victimes attendent des réponses

FRANCE 3

Dimanche 31 mars, cinq résidents d'un Ehpad à Lherm (Haute-Garonne) sont morts. Les familles reçues par le juge d'instruction sont toujours en attente d'explications.

Les familles des résidents intoxiqués à l'Ehpad de Lherm (Haute-Garonne) dimanche 31 mars attendent des réponses depuis 45 jours. Elles ont été reçues mercredi 15 mai pour la première fois par le juge d'instruction en charge de l'affaire. Le soir du drame, 26 résidents de l'Ehpad, peu après avoir dîné, ont été pris de nausées et de vomissements. Dans la nuit, cinq pensionnaires âgés de 72 à 95 ans vont décéder et la ministre de la Santé se rend sur place. Elle promet d'apporter des réponses. Une enquête pour "homicides involontaires et blessures involontaires" est alors ouverte.

Une chaîne du chaud brisée

Rapidement, la piste de l'intoxication alimentaire est retenue. Selon Me Pierre Le Bonjour, avocat des parties civiles, les dernières investigations montreraient que les règles sanitaires de base n'auraient pas été respectées. La chaîne du chaud aurait été brisée, explique-t-il. Mais la justice demande du temps pour déterminer qui sont les responsables : une défaillance technique ou une négligence humaine. Le groupe Korian, propriétaire de l'Ehpad, affirme collaborer pleinement à l'enquête.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne