La mort d'un enfant en colonie de vacances en Ariège reste inexpliquée

Un enfant de 8 ans est mort alors qu\'il passait ses vacances dans cette colonie de vacances d\'Ascou (Ariège), le 9 juillet 2014.
Un enfant de 8 ans est mort alors qu'il passait ses vacances dans cette colonie de vacances d'Ascou (Ariège), le 9 juillet 2014. (MAXPPP)

Une nouvelle expertise doit avoir lieu, a annoncé le procureur de la République de Foix, mardi.

On ne sait toujours pas ce qui a causé la mort du petit Abdelrazak, 8 ans, lors d'une colonie de vacances en Ariège, en juillet dernier. Les examens cruciaux réalisés sur le corps de l'enfant n'ont pas "pu déterminer l'origine du décès", a annoncé, mardi 19 août, Olivier Caracotch, le procureur de la République de Foix. Les analyses effectuées sur l'eau et les aliments servis à la colonie n'avaient déjà rien révélé d'anormal.

Le parquet a décidé d'ordonner une nouvelle expertise. "Elle devrait prendre quelques semaines et a été confiée à l'Institut médico-légal de Toulouse", a ajouté le procureur.

Une infection massive

L'expertise confirme les conclusions préliminaires selon lesquelles l'enfant est "probablement décédé des suites d'une infection massive". "Des lésions ont notamment été constatées sur le foie, l'estomac, le cœur et l'œsophage. L'expertise confirme aussi qu'il n'y a aucune lésion apparente préexistante qui puisse expliquer le décès", a précisé le procureur.

"Nous ne savons absolument pas, absolument pas, ce qui a pu causer le décès de l'enfant, a-t-il insisté. A ce stade, aucune responsabilité n'est engagée. Aujourd'hui, je ne cherche pas les responsabilités, je cherche les causes d'un décès."

Vous êtes à nouveau en ligne