Mort de Clément Méric : le principal suspect remis en liberté

(Une manifestation en hommage à Clément Méric en juin dernier © MAXPPP)

Le principal suspect dans l'affaire de la mort de Clément Méric en juin 2013 a été remis en liberté ce mardi. Esteban Morillo, mis en examen pour violences volontaires en réunion, sera soumis à un contrôle judiciaire strict.

Esteban Morillo, le principal suspect dans la mort de Clément Méric – tué dans une rixe en skinheads et antifascistes – a été remis en liberté ce mardi par la cour d'appel de Paris. Esteban Morillo est mis en examen pour "violences volontaires en réunion avec armes ayant entraîné la mort sans intention de la donner". Il est soumis à un contrôle judiciaire strict qui lui interdit notamment de quitter son département de résidence.

En juin dernier, un premier suspect, Samuel Dufour, avait été placé en détention provisoire avait été remis en liberté. Il est lui aussi poursuivi des mêmes chefs d'accusation qu'Esteban Morillo. Deux autres skinheads ont également été mis en examen.

Sympathisant du groupuscule d'extrême droite Troisième voie, Esteban Morillo avait reconnu dès le départ avoir porté deux coups de poing, à mains nues, au visage de l'étudiant de 18 ans. De son côté, Samuel Dufour, lui aussi sympathisant de Troisième voie, a toujours nié avoir frappé Clément Méric. L'un des camarades de la victime, présent lors de la bagarre, a même confirmé cette version aux juges d'instruction.

Vous êtes à nouveau en ligne