Mort d'une étudiante à Montpellier : le chauffard présumé écroué

(IDÉ)

Un homme de 33 ans a été mis en examen et incarcéré lundi. Il est soupçonné d'avoir mortellement fauché une étudiante de 18 ans samedi matin. Il roulait trop vite et n'avait plus de permis.

L'homme n'avait plus de points sur son permis depuis octobre

  1. Ce chômeur âgé de 33 ans est soupçonné d'avoir heurté une étudiante âgée
    de 18 ans samedi matin à Montpellier devant la faculté de médecine. Samedi
    après-midi, les enquêteurs ont retrouvé la voiture qui n'était pas déclarée
    volée.

Son propriétaire a d'abord nié être à l'origine de
l'accident expliquant avoir prêté sa voiture à une connaissance. Il a par
ailleurs expliqué qu'au moment des faits, il jouait au poket avec des amis. Un
alibi qui n'a pas été confirmé.

Lors
de son interpellation, l'individu, déjà connu de la justice pour conduite en
état d'ivresse présentait un taux d'alcoolémie de 1g/l de sang. Il a été mis en
examen pour  "homicide involontaire avec plusieurs
circonstances aggravantes" (alcoolémie, vitesse excessive, délit de fuite
et conduite sans permis).

Selon des témoins, la
voiture roulait à au moins 100 km/h sur l'avenue en faisant
du rodéo. Seul détail troublant pour les enquêteurs, lors de son
interpellation, le suspect ne présentait aucune blessure même minime et pas un
morceau de verre n'a été récupéré dans ses vêtements alors que le véhicule a
été retrouvé avec le pare-brise "explosé".