Morbihan : des pêcheurs remontent des restes humains dans leur filet

Des chalutiers amarrés.au port de Lorient (Morbihan), le 8 janvier 2016. 
Des chalutiers amarrés.au port de Lorient (Morbihan), le 8 janvier 2016.  (MAXPPP)

Dans la nuit de mercredi à jeudi, quatre pêcheurs ont trouvé un tronc humain et un morceau de jambe au large de Belle-Ile-en-Mer.

Au large de Belle-Ile-en-Mer (Morbihan), des pêcheurs ont découvert des restes humains dans leur filet de pêche, dans la nuit du mercredi 14 au jeudi 15 décembre, rapporte le journal Ouest France. Ces quatre marins pêcheurs ont remonté "un morceau de jambe et de tronc humain" et ont alerté la gendarmerie depuis leur chalutier, avant de faire demi-tour en direction du port de Lorient. 

Des analyses ADN en cours

Les morceaux humains ont été confiés à une médecin légiste. "Ils sont en cours d’identification. Il est probable qu’il s’agisse d’une personne portée disparue dans l’année mais les investigations se poursuivent", explique la gendarmerie maritime à Ouest France. Des analyses ADN sont en cours et les échantillons vont être comparés à ceux figurant dans le fichier des personnes disparues. "Cette procédure assez longue doit prendre plusieurs semaines", précise France 3 Bretagne.

Toutes les hypothèses sont ouvertes : un marin, un plaisancier ou un promeneur tombé à l'eau. L’hypothèse criminelle n’est pas non plus écartée. Selon France Bleu Armorique, ces restes humains séjournaient dans l’eau depuis de longs mois.