Montpellier : un suspect de 16 ans, interpellé après une fusillade, dit avoir tiré pour se venger d'un "mauvais regard"

La cité Astruc à Montpellier. 
La cité Astruc à Montpellier.  (GOOGLE MAPS / FRANCETV INFO)

Le jeune homme a été placé en détention provisoire. 

Un mineur de 16 ans a été interpellé et placé en détention provisoire jeudi 23 mai après des coups de feu à Montpellier samedi, rapporte vendredi France Bleu Hérault. Il dit avoir voulu se venger d'un "mauvais regard".

Le jeune reconnaît les faits 

L'adolescent a été interpellé et placé en détention provisoire jeudi à la suite d'une fusillade qui avait fait un blessé grave samedi dernier cité Astruc à Montpellier. C'est une querelle entre deux bandes qui serait à l'origine des tirs. Alors qu'un groupe s'entraînait à la boxe près du stade de football, d'autres adolescents sont arrivés à scooter. Après un échange de regards et des insultes, l'un des jeunes sort une arme, un pistolet à grenaille indique le procureur, et tire plusieurs fois avant de s'enfuir. Une personne est touchée au ventre et à la jambe.

Le tireur présumé reconnaît les faits et dit avoir tiré pour se venger d'un "mauvais regard". ll a été placé en détention provisoire, et mis en examen pour tentative d'homicide volontaire. La victime, âgée de 19 ans, est toujours à l'hôpital, mais son état s'améliore.

Vous êtes à nouveau en ligne