Mont-Blanc : trois gendarmes meurent après une chute de 1.000 mètres

(Maxppp)

Trois gendarmes qui s'entraînaient dans le massif du Mont-Blanc sont morts mardi. Leur cordée a dévissé, les faisant chuter d'environ 1.000 mètres.

Le ministère de l'Intérieur
annonce ce mercredi que trois gendarmes ont trouvé la mort en montagne mardi.
Des sous-officiers partis s'entraîner dans le massif du Mont-Blanc. Leur cordée
a dévissé et ils ont fait une chute d'environ 1.000 mètres. Leurs corps ont été
découverts au pied de la face nord de l'Aiguille du Midi.

Ces gendarmes de 29, 33 et 44 ans, appartenaient au
groupe de montagne du groupement de l'Ardèche. Les trois hommes, qui avaient prévu une
traversée de l'Aiguille du Midi à l'Aiguille du Plan, s'entraînaient en
préparation d'un stage qu'ils prévoyaient de suivre au mois d'août au Centre
national d'instruction au ski et à l'alpinisme de la gendarmerie (Cnisag) à
Chamonix.

"Ce drame rappelle la dangerosité des missions opérées quotidiennement par les gendarmes, en intervention ou à l'entraînement ", a souligné Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Vous êtes à nouveau en ligne