VIDEO. Tuerie de Chevaline : des éléments suspects dans la maison des victimes

France 2 - Jacques Cardoze et Thomas Donzel

La police britannique a évacué lundi matin les abords du domicile de la famille Al-Hilli, à une quarantaine de kilomètres au sud de Londres. Des "substances potentiellement explosives" y ont été trouvées.

TUERIE DE CHEVALINE - Certains habitants de Claygate (Royaume-Uni) ont dû quitter leur domicile en pyjama. Le voisinage de la maison familiale des Al-Hilli, victimes de la tuerie de Chevaline (Haute-Savoie), a été évacué lundi 10 septembre, dans le Surrey, à une quarantaine de kilomètres au sud de Londres. Des "substances potentiellement explosives" y ont été trouvées. La nature de ces éléments suspects n'a pas été précisée, mais une équipe de déminage a été dépêchée sur place.

Les policiers britanniques, qui perquisitionnent depuis plusieurs jours la maison cossue des Al-Hilli, ont bouclé lundi matin l'accès au village et commencé à évacuer les voisins. Les enquêteurs français et britanniques poursuivent leurs investigations, en France et au Royaume-Uni, a précisé dimanche le procureur de la République d'Annecy, Eric Maillaud, avec pour pistes de travail "sérieuses" et "intéressantes" la thèse d'un différend familial, un crime lié à la profession du père des fillettes "ou éventuellement ses origines irakiennes".

Vous êtes à nouveau en ligne