Réouverture de l'enquête sur la mort de Robert Boulin

France 2

36 ans après la mort du ministre Robert Boulin, le parquet de Versailles a décidé, jeudi 10 septembre, l'ouverture d'une information judiciaire pour arrestation, enlèvement et séquestration suivis de mort ou assassinat.

Assassinat ou suicide ? 36 ans après la mort du ministre du Travail, Robert Boulin, la justice s'intéresse toujours aux circonstances de sa mort. Le 30 octobre 1979, son corps avait été retrouvé dans quelques centimètres d'eau, au bord d'un lac, dans la forêt de Rambouillet. Le dossier a été refermé en 1991 par un non-lieu, comme le rappelle le spécialiste des affaires judiciaires de France 2, Dominique Verdeilhan. Robert Boulin n'aurait pas supporté d'être mis en cause dans une affaire liée à sa propriété immobilière dans le Var, et il aurait mis fin à ses jours.

 

Un nouveau témoignage datant de 2013

 

La famille de Robert Boulin n'a jamais cru à la thèse du suicide. Après avoir plusieurs fois refusé de rouvrir le dossier, le parquet de Versailles décide de reprendre l'enquête, sur la foi d'un nouveau témoignage datant de 2013. Un homme dit avoir vu Robert Boulin quelques heures avant sa disparition. Il était dans sa voiture, mais assis sur le siège du passager. Cet élément n'avait jamais été évoqué jusqu'à présent dans le dossier d'instruction.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne