Meurtre de Mireille Knoll : une marche blanche entre hommage et indignation

France 3

Une marche blanche a été organisée à Paris ce mercredi 28 mars contre l'antisémitisme, suite au meurtre de Mireille Knoll. Elle a réuni plusieurs milliers de personnes dans une ambiance tendue.

En silence, ce mercredi 28 mars, une foule de plusieurs milliers d'anonymes se recueille en mémoire de Mireille Knoll, une rescapée de la Shoah assassinée vendredi à l'âge de 85 ans dans son appartement. "Je suis très très en colère, je suis très triste, parce qu'il y a eu tellement de choses déjà sur cette communauté juive, il y a eu tellement de monde de touché, que je trouve que ça fait trop là, y en a marre, y en a vraiment marre", s'indigne une manifestante.

"Ce cancer qui gangrène la société française"

Au sein du cortège, plusieurs élus, et des membres du Conseil représentatif des institutions juives de France, organisateur de la manifestation. "Aujourd'hui, nous sommes là, tous ensemble, pour dire non à l'antisémitisme, exprimer notre rejet de ce cancer, de ce cancer qui gangrène la société française", explique Francis Kalifat, président du Crif. Le Crif s'était opposé à la venue de Marine Le Pen. Huée par une partie des manifestants, la présidente du Front national est bel et bien présente. Lui non plus n'était pas invité : Jean-Luc Mélenchon s'est fait insulter lors de son arrivée à la manifestation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne