Emmanuel Macron s'est rendu aux obsèques de Mireille Knoll

La porte de l\'appartemment où Mireille Knoll a été retrouvée morte, vendredi 23 mars 2018 à Paris.
La porte de l'appartemment où Mireille Knoll a été retrouvée morte, vendredi 23 mars 2018 à Paris. (MAXPPP)

Deux hommes ont été mis en examen et écroués mardi pour "homicide volontaire" à caractère antisémite, après la découverte vendredi dernier du corps de cette octogénaire juive.

Après l'hommage national, un recueillement "à titre personnel". Emmanuel Macron s'est rendu, mercredi 28 mars à la mi-journée, aux obsèques de Mireille Knoll. Le meurtre de cette octogénaire juive a provoqué une vive émotion et ravivé les inquiétudes sur l'antisémitisme en France.

Après l'hommage national au gendarme Arnaud Beltrame aux Invalides, le président s'est rendu au cimetière de Bagneux (Hauts-de-Seine) "à titre personnel, en soutien à la famille" de Mireille Knoll, selon l'Elysée. Coiffé d'une kippa, il a longuement serré dans ses bras le fils de la victime et a échangé quelques instants avec ses proches.

Victime de "l'obscurantisme barbare"

Deux hommes ont été mis en examen et écroués mardi pour "homicide volontaire" à caractère antisémite, après la découverte vendredi dernier du corps de cette femme juive portant onze coups de couteau et en partie carbonisé dans son modeste appartement.

Mireille Knoll, 85 ans, a été "assassinée parce qu'elle était juive", victime du même "obscurantisme barbare" que le colonel Arnaud Beltrame, tué par le jihadiste de l'Aude, a déclaré mercredi le président Emmanuel Macron lors de l'hommage rendu au gendarme aux Invalides.

Vous êtes à nouveau en ligne