Meurtre d'un garçon dans l'Aisne : "S'il a fait ça, c'est qu'il a eu un coup de folie", avance la mère de l'homme en garde à vue

Le corps d\'un garçon de neuf ans a été retrouvé dans cette maison d\'Hérie-la-Viéville (Aisne), prise en photo le 29 mai 2018.
Le corps d'un garçon de neuf ans a été retrouvé dans cette maison d'Hérie-la-Viéville (Aisne), prise en photo le 29 mai 2018. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Un homme de 27 ans, connu pour des faits de "petite délinquance", a été placé en garde à vue, après le meurtre d'un garçon de neuf ans.

L'histoire bouleverse le petit village du Hérie-la-Viéville, dans l'Aisne. Un garçon de neuf ans y a été retrouvé mort, portant des "traces de viol", dans le jardin d'une maison abandonnée. Un homme de 27 ans, connu pour des faits de "petite délinquance", a ensuite été placé en garde à vue.

Pour la mère de ce dernier, son fils "n'est pas violent et n'aime pas la violence", a-t-elle déclaré à RTL. Elle précise qu'il était parfois atteint de schizophrénie. "S'il a fait ça, c'est qu'il a eu un coup de folie", avance-t-elle, ajoutant auprès du Parisien avoir lu "les détails du crime" et ne pas imaginer "comment il aurait pu faire des choses pareilles".

"Le mettre en prison, ça ne servirait à rien"

Avant les faits, elle raconte que son fils était "bien, comme d'habitude". Maintenant qu'il est en garde à vue, elle désire avant tout que "justice soit rendue". "C'est très important, et notamment pour les parents du petit garçon", souligne la mère de famille. Elle défend toutefois que son fils "est malade" et qu'il "ne faudrait pas le mettre en prison, car ça ne servirait à rien, mais le soigner". "Quoi qu’il arrive, je l’aiderai jusqu’au bout", conclut-elle auprès du journal.