DIRECT. Meurtre d'un enfant de 9 ans dans l'Aisne : l'homme en garde à vue "conteste son implication", annonce le procureur

Le petit garçon a été retrouvé mort dans le jardin d'une maison abandonnée du petit village du Hérie-la-Viéville.

Un garçon de neuf ans a été retrouvé mort, lundi 28 mai, portant des "traces de viol", dans le jardin d'une maison abandonnée du petit village du Hérie-la-Viéville (Aisne). Un homme de 27 ans a été placé en garde à vue. "Il conteste son implication", a déclaré Baptiste Porcher, le procureur de Laon lors d'une conférence de presse, mercredi 30 mai.

>> Ce que l'on sait du meurtre de Tom

 L'enfant avait disparu lundi. Le corps du petit garçon a été découvert, peu avant 23 heures, "dans un jardin difficile d'accès d'une maison abandonnée", selon le récit du parquet de Laon. Il était "dénudé" et dissimulé "sous des orties et une palette de bois". "Des traces de viol ont été mises en évidence", a ajouté le procureur de la République de Laon.

Un homme en garde à vue. Un homme de 27 ans, "dernière personne a avoir vu la victime en vie", a été interpellé à son domicile mardi matin et placé en garde à vue jusqu'à jeudi, 6 heures. Il était connu pour des faits de "petite délinquance" mais a un "casier judiciaire vierge". "Il conteste son implication", a déclaré le procureur.

La cause de la mort est "un traumatisme crânien", a indiqué le procureur. Le corps de l'enfant a également "été aspergé avec de l'hydrocarbure" et les enquêteurs ont constaté "un début de combustion des végétaux qui entourent le corps".

Vous êtes à nouveau en ligne