DIRECT. Meurtre d'un enfant dans l'Aisne : le suspect est mis en examen et placé en détention provisoire

La maison où a été retrouvé le corps sans vie du petit Tom, au Hérie-La Vieville (Aisne), le 29 mai 2018.
La maison où a été retrouvé le corps sans vie du petit Tom, au Hérie-La Vieville (Aisne), le 29 mai 2018. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Le suspect est mis en examen pour meurtre d'un mineur de 15 ans précédé ou accompagné d'un viol.

L'homme de 27 ans, interpellé après le viol et le meurtre d'un enfant de 9 ans dans un village de l'Aisne, a été mis en examen et placé en détention provisoire, a indiqué le parquet de Laon jeudi 31 mai. "Lors de sa dernière audition, le mis en cause a fait des déclarations aux termes desquelles il indiquait se souvenir de certaines scènes le reliant aux faits commis sur le mineur", a précisé le procureur dans un communiqué.

Une mort "due à un traumatisme crânien". Mercredi, le procureur de la République de Laon, Baptiste Porcher, avait déclaré lors d'une conférence de presse que la mort du petit Tom était "due à un traumatisme crânien" et que "des traces de viol [avaient] été mises en évidence".

"La dernière personne à avoir vu la victime en vie". "Le gardé à vue est, en l'état de nos investigations, la dernière personne à avoir vu la victime en vie", avait ajouté le magistrat. S'il niait jusque là son implication, l'homme a plus tard dit avoir des "flashs" dans lesquels il se voit frapper sur quelque chose. Selon une source proche de l'enquête contactée par France 3, il ne fait "pas d'aveux directs" et ne dit pas avoir frappé l'enfant.

Le corps découvert lundi soir. Le corps de l'enfant quasi nu avait été découvert lundi soir au fond d'un jardin d'une maison abandonnée du Hérie-La Vieville, village de 230 habitants situé à 30 km de Saint-Quentin.

Vous êtes à nouveau en ligne