Wambrechies : la famille du meurtrier présumé d'Angélique subit des pressions

FRANCE 2

La famille de David Ramault, qui a avoué le viol et le meurtre de la jeune Angélique, est la cible d'insultes et de menaces sur les réseaux sociaux. Le domicile familial a également été vandalisé.

Toute une famille victime, elle aussi, des agissements du père. À Wambrechies, dans le Nord, David Ramault a avoué avoir violé et tué Angélique, 13 ans, qui vivait près de chez lui. Peu après le drame, des inconnus s'en sont pris à la maison du meurtrier présumé. Un jet de pierre a brisé une vitre de la façade. La famille de David Ramault a été la cible d'insultes et de menaces sur les réseaux sociaux. Laetitia Ramault, épouse du suspect, a porté plainte.

Victime collatérale

Mariés depuis 16 ans, David et Laetitia Ramault menaient alors une vie sans histoire dans la petite ville de Wambrechies. Le couple et ses deux enfants étaient parfaitement intégrés. L'épouse connaissait le passé de son mari et sa condamnation pour un viol commis en 1994. Selon son avocat, elle est anéantie. "Rétrospectivement, elle s'est rendu compte qu'elle avait vécu avec un parfait étranger", explique-t-il. Dès l'arrestation de son mari, Laetitia Ramault a emmené ses deux enfants chez des proches pour se réfugier. Ils bénéficieront d'un soutien psychologique. La femme de David Ramault a choisi de se constituer partie civile, s'estimant elle aussi victime des agissements de son mari.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne