Drame dans l'Aveyron : un éleveur de 47 ans aurait tué la jeune technicienne agricole

France 3

Le meurtrier présumé de la jeune salariée de la chambre d'agriculture de Rodez est un éleveur. Il n'a pas expliqué son geste. La piste d'un conflit lié à la crise agricole s'éloigne.

Sa mort brutale suscite émoi et indignation. Élodie Bonnefille est morte le 17 février, à l'âge de 26 ans, alors qu'elle effectuait une visite sanitaire sur une exploitation laitière à Mayran (Aveyron). La jeune technicienne de la chambre d'agriculture de Rodez a été violemment agressée par le frère du propriétaire des lieux.

Pas d'explications

Elodie Bonnefille était titulaire depuis un an. Ses voisins évoquent une jeune femme passionnée par son métier. Elle prodiguait des conseils aux agriculteurs de l'Aveyron pour entretenir leur exploitation. La mission qu'elle effectuait hier n'était pas un contrôle visant à sanctionner. Toujours en garde à vue, son meurtrier présumé n'a toujours pas expliqué son geste. Il doit faire l'objet d'une expertise psychiatrique aujourd'hui.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne