Corse : le procès de la guerre des clans vient de s'ouvrir

France 3

Alain et Guy Orsoni sont soupçonnés d'avoir assassiné Thierry Castela et Sabri Brahimi.

Une guerre des clans sévissait en Corse dans les années 2000. 11 personnes comparaissent ce 11 mai devant le tribunal d'Aix-en-Provence dont l'ancien dirigeant nationaliste Alain Orsoni et son fils Guy. Le 3 janvier 2009, Thierry Castela est abattu dans un village de Bastelicaccia, commune proche d'Ajaccio. Deux jours plus tard, c'est au tour de Sabri Brahimi d'être tué dans une rue d'Ajaccio. Les deux hommes font partie de la bande du Petit Bar.

Menaces de mort

L'enquête se dirige du côté de Guy Orsoni qui affirme être étranger à l'affaire. "Il a toujours clamé son innocence. Le scénario est fondé sur une construction intellectuelle dès le départ", assure son avocat, maître Hervé Témime, au micro de France 3. Alain Orsoni, le père, est poursuivi pour menaces de mort envers Thierry Castela. Il se défend de l'assassinat, et explique avoir l'avoir menacé par lettre, car lui-même se sentait menacé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne