Claude Chossat : un "traître" au tribunal

FRANCE 3

Alors que sort dans les salles le film de Marco Bellocchio, "Le Traître", histoire d'un repenti de la Cosa Nostra, un autre repenti de la mafia corse est jugé à partir de lundi 28 octobre devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône pour l'assassinat, qu'il conteste, d'un caïd.

23 avril 2008. Richard Casanova, ponte de la mafia corse, est assassiné sur un parking de Porto-Vecchio (Corse-du-Sud). Sur le lieu du crime, les enquêteurs découvrent des traces de sang. Elles appartiennent à Claude Chossat, ancienne petite main du gang de la Brise-de-mer. Ce lundi 28 octobre, ce repenti corse est jugé à la cour d'assises des Bouches-du-Rhône pour ce meurtre dont il conteste être l'auteur. "Et aujourd'hui, on essaie de m'imputer ça, à moi. Moi qui ne le connaissais pas, ne l'avait jamais vu, jamais rencontré. Et, du jour au lendemain, je serais venu à Porto-Vecchio, tout seul, sans raison, commettre ce crime ?", se défend l'intéressé.

Quand le gang de la Brise-de-mer se déchire

Depuis dix ans, Claude Chossat a toujours nié toute implication dans l'assassinat. Aujourd'hui, il accuse Francis Mariani, son ex-patron et parrain du gang de la Brise-de-mer mort neuf mois après le décès de Richard Casanova, dans l'explosion de sa planque. De son côté, Claude Chossat a collaboré avec la police dans la résolution de nombreuses affaires. Il a d'ailleurs raconté son histoire dans un livre au titre sobre, Repenti. Une histoire que la cour d'assises des Bouches-du-Rhône pourra ou non choisir de prendre en compte lorsqu'elle délivrera son verdict, le 7 novembre 2019.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne