Assassinat de Sollacaro : six arrestations à Ajaccio et Marseille

L\'avocat Antoine Sollacaro à Paris, le 16 juin 2011, lors du procès de son client, Yvan Colonna.
L'avocat Antoine Sollacaro à Paris, le 16 juin 2011, lors du procès de son client, Yvan Colonna. (MAXPPP)

L'avocat avait été tué par balles par un tueur en moto, à Ajaccio, le 16 octobre 2012.

Six personnes ont été arrêtées, mercredi 27 mars dans la matinée, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'Antoine Sollacaro. L'ancien bâtonnier d'Ajaccio avait été tué par balles dans une station-service de cette ville, en octobre dernier. Quatre personnes ont été interpellées sur l'île de Beauté et placées en garde à vue, et deux sur le continent, notamment à Marseille.

Des perquisitions étaient en cours en fin de matinée. L'opération a été menée par les policiers de la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), appuyés par des policiers de l'Office central de lutte contre le crime organisé et de la Brigade de recherche et d'intervention. 

Les enquêteurs suivent notamment la piste de la moto qui aurait été utilisée lors de cet assassinat et lors de celui de Jacques Nacer, le président de la Chambre de Commerce de la Corse-du-Sud, abattu un mois après Antoine Sollacaro. Un garagiste de la région d'Ajaccio a d'ailleurs été interpellé, précisent nos confrères de France 3 Corse, qui révèlent l'information. L'affaire a été confiée à la Juridiction interrégionale spécialisée de Marseille (Jirs), chargée des dossiers de crime organisé.

Vous êtes à nouveau en ligne