Metz : un homme tente de prendre l'arme d'un militaire avant de prendre la fuite

Une patrouille de l\'opération Sentinelle.
Une patrouille de l'opération Sentinelle. (MAXPPP)

Un homme a tenté de s’emparer du fusil-mitrailleur, dans la soirée de samedi, d'un militaire de l'opération sentinelle près de la cathédrale de Metz. L'homme a pris la fuite. Personne n’a été blessé. Selon le procureur, l'agresseur était peut-être "en état d'ébriété".

Une patrouille de l’armée a été prise à partie à Metz, en Moselle, samedi 8 juillet dans le centre-ville, indique France Bleu Lorraine confirmant une information du Républicain Lorrain. Un individu s’est approché d’un militaire et a tenté de s’emparer de son fusil-mitrailleur, avant de prendre la fuite.

Personne n’a été blessé

Le soldat opérait dans le cadre de l'opération Sentinelle. Il était posté près de la cathédrale pour sécuriser les lieux. Plusieurs milliers de personnes y étaient regroupées dans le cadre du rendez-vous culturel de l’été, Constellations, qui se déroule du 28 juin au 17 septembre 2017. Personne n’a été blessé. L’homme n’a lancé aucune revendication lors de son acte.

"Une enquête a été ouverte pour identifier l'individu, et la piste privilégiée est celle d'un incident", indique le procureur Christian Mercuri  à l'AFP. "Il n'est pas exclu qu'il s'agisse de quelqu'un en état d'ébriété". 

Dans le cadre de l’opération Sentinelle lancée en janvier 2015, 10 000 soldats (dont 3 000 en réserve) sont engagés sur l'ensemble du territoire national.

Vous êtes à nouveau en ligne