Mayotte : deux gendarmes du GIGN blessés lors d'une interpellation, pronostic vital engagé pour l'un d'entre eux

L\'homme a été interpellé à Bandrélé, au Sud-Est de Mayotte
L'homme a été interpellé à Bandrélé, au Sud-Est de Mayotte (CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS)

Un homme leur a jeté des pierres et des pavés. L'un des gendarmes souffre d'une fracture au crâne.

Deux gendarmes du GIGN ont été blessés à la tête lors d'une interpellation qui a mal tourné, dimanche à Mayotte, a appris lundi 25 juin franceinfo auprès de la gendarmerie nationale. L'un des deux souffre d'une fracture du crâne après avoir reçu des pierres et des pavés, jetés par l'homme interpellé.

Evacuation vers La Réunion

Le pronostic vital du gendarme est engagé. Il va être évacué dans l'après-midi vers un hôpital de l'île de La Réunion. Son collègue est plus légèrement blessé. Il a un traumatisme crânien. 

Le GIGN intervenait à Bandrélé, à Mayotte, pour procéder à l'arrestation d'un homme connu des services de police pour différentes violences, notamment sur des touristes. Un mandat de recherche avait été émis à son encontre. À l'arrivée des gendarmes, l'homme leur a jeté des projectiles dessus. Il a finalement pu être interpellé.

       

Vous êtes à nouveau en ligne