Martinique : les douaniers inspectent 4000 tonnes de bananes et font chou blanc

Une vue du port de Fort-de-France en Martinique, le 12 avril 2011.
Une vue du port de Fort-de-France en Martinique, le 12 avril 2011. (PATRICE COPPEE / AFP)

Il étaient à la recherche de plusieurs tonnes de cocaïnes.

Les douaniers français en étaient persuadé : le cargo venant de Colombie transportait 3 à 6 tonnes de cocaïne. Le tuyau ne venait-il pas de la très sérieuse agence américaine de lutte contre le trafic de drogue, la DEA (Drug enforcement administration) ?

Les douaniers ont immobilisé pendant trois semaines le Stina et ses 19 membres d'équipage à Fort de France, en Martinique, rapporte lundi 14 octobre RTL. La fouille a été si minutieuse qu'il a fallu extirper par grue 4 000 tonnes de bananes, relate France Antilles. La cargaison gâtée a fini à la décharge et pas trace de cocaïne à bord.

"Il s'agit d'une opération assez classique des douanes, explique un garde-côte au quotidien France-Antilles. Mais c'est vrai que les fouilles ont été fastidieuses en raison de la grandeur du bateau et du stockage de la banane, avec des cartons les uns sur les autres". L'opération à bord du vraquier a coûté 1,8 million d'euros au contribuable, selon RTL.

Vous êtes à nouveau en ligne