Marseille : les éboueurs grévistes annoncent le déblocage des centres de transfert des ordures

Les poubelles s\'accumulent dans les rues de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 16 octobre 2017.
Les poubelles s'accumulent dans les rues de Marseille (Bouches-du-Rhône), le 16 octobre 2017. (MAXPPP)

Les salariés de la société Derichebourg ont annoncé, mardi, lever le blocage de trois centres de transfert des ordures à Marseille (Bouches-du-Rhône), mais ils poursuivent leur grève des ramassages dans trois arrondissements de la ville.

Les salariés grévistes de la société Derichebourg annoncent, mardi 17 octobre, qu'ils lèvent le blocage des trois centres de transfert des ordures à Marseille (Bouches-du-Rhône). Il s'agit des sites des Aygalades, de la Capelette et des Pennes-Mirabeau. C'est un signe de "bonne volonté" selon un délégué de FO, a rapporté France Bleu Provence.

La grève du ramassage se poursuit

Si le blocage de centres de transfert des ordures est levé, les salariés mobilisés indiquent cependant qu'ils poursuivent leur grève du ramassage dans les 2e, 15e et 16e arrondissements de Marseille.

Une réunion s'est tenue, mardi matin, avec le directeur de la société Derichebourg et les grévistes. "Les négociations continuent", a indiqué Bernard Pizzo, délégué FO, à France Bleu Provence. La métropole Aix-Marseille a annoncé, mardi matin, avoir fait tourner une quarantaine de camions-bennes après avoir chargé, en priorité, les déchets des hôpitaux, des écoles et des maisons de retraite.