Les bijoux volés par une fausse princesse retrouvés en Seine-Saint-Denis

Une bijouterie à Karachi au Pakistan, le 5 avril 2019
Une bijouterie à Karachi au Pakistan, le 5 avril 2019 (ASIF HASSAN / AFP)

La joaillière, s'inquiétant de ne pas recevoir le virement promis, s'est rendu compte que les bijoux avaient été remplacés par des "bouillons cubes".

Les bijoux d'une valeur estimée à plus de 1,6 million dérobés chez un joaillier parisien fin juillet par une femme qui s'était fait passer pour une princesse des Émirats arabes unis ont été retrouvés en Seine-Saint-Denis, a-t-on appris vendredi de source policière. "Les bijoux ont été retrouvés jeudi soir dans une chambre d'hôtel en Seine-Saint-Denis par les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme", a précisé la source policière. Pour l'heure aucune interpellation n'a eu lieu, selon cette source.

C'est l'analyse de vidéo-caméras associée à un travail de renseignements qui a permis cette découverte. Le 31 juillet, deux femmes, dont l'une se faisant passer pour une princesse des Émirats arabes unis, se font présenter plusieurs pièces dans un écrin dans une bijouterie de luxe de la rue Saint Honoré, dans le 1er arrondissement de Paris.

Des bouillons cubes en guise de bijoux

Durant cette présentation, elles reçoivent plusieurs appels téléphoniques, puis assurent qu'elles effectueront un virement le lendemain afin d'acquérir ces pièces. En attendant, l'écrin est remis dans le coffre. Ce n'est que le lendemain que la joaillière, s'inquiétant de ne pas recevoir le virement promis, se rend compte que les bijoux ont été remplacés par ce qu'elle a d'abord pris pour des "chocolats". Finalement, les enquêteurs ont découvert qu'il s'agissait de "bouillons cubes".

Une enquête pour "vol par ruse" avait été ouverte.

Vous êtes à nouveau en ligne