Le journaliste Gaspard Glanz accusé de violences physiques contre un magistrat

Le journaliste Gaspard Glanz, au tribunal de grande instance de Paris, le 29 avril 2019.
Le journaliste Gaspard Glanz, au tribunal de grande instance de Paris, le 29 avril 2019. (MARTIN BUREAU / AFP)

D'après le parquet, les faits se sont déroulés lundi matin, à l'entrée du tribunal de Paris, pendant la manifestation des avocats contre la réforme des retraites.

Un magistrat du parquet de Paris a déposé plainte contre le journaliste indépendant Gaspard Glanz pour des faits de violences, a appris franceinfo mardi 25 février auprès du parquet de Paris, confirmant une information de l'hebdomadaire Le Point.

D'après le parquet, les faits se sont déroulés lundi matin, à l'entrée du tribunal de Paris, aux Batignolles, dans le 17e arrondissement de Paris, lors de la manifestation des avocats en grève contre la réforme des retraites. Gaspard Glanz est accusé d'avoir frappé un magistrat. Le parquet de Paris a demandé le dépaysement de cette enquête.

À la tête du média Taranis news, Gaspard Glanz avait déjà été interpellé le 20 avril dernier, lors d'une manifestation de "gilets jaunes", après avoir fait un doigt d'honneur aux forces de l'ordre. Il avait été condamné à trente jours amende à dix euros, soit 300 euros. Cette arrestation avait suscité de vives réactions et projeté le reporter sur le devant de la scène médiatique. Des syndicats et des organisations de journalistes s'étaient indignés d'une "atteinte à la liberté d'informer".

Vous êtes à nouveau en ligne