Le chauffard de Nantes interné en hôpital psychiatrique

(Le 22 décembre, dix personnes avaient été fauchées par ce chauffard, une était morte © MAXPPP)

Le conducteur qui a fauché dix piétons sur le marché le Noël de Nantes le 22 décembre dernier ne sera peut-être jamais jugé. Ivre au moment des faits, ce conducteur de 37 ans a été interné en hôpital psychiatrique.

 Sébastien Sarron est désormais en psychiatrie, à l'hôpital Saint-Jacques. Il a quitté le service réanimation du CHU de Nantes en fin de semaine dernière. Ce ne sont pas les coups de couteaux qu'il s'est infligés qui empêche son audition mais son état de santé mentale.

Les enquêteurs essaient de cerner cet homme de 37 ans, assez mystérieux. Ce que l'on sait et c'est la procureure de Nantes qui le dit, c'est que son état de santé s'était détérioré des semaines avant son geste fou. Le carnet découvert dans sa camionnette contient des propos confus. Il y dit sa haine de la société, évoque un risque d'être tué par les services secrets. Et affirme que la famille le dénigre sur internet. Il porte d'ailleurs plainte contre elle dix jours avant de foncer dans la foule.

L'enquête continue

La police judiciaire ne peut toujours pas attendre Sébastien Sarron en garde à vue. Mais elle travaille avec la PJ de La Rochelle qui auditionne son entourage.