La douane saisit une demi-tonne de tabac et stoppe une filière belge

(La douane surveille les livraisons de tabac acheté sur internet (illustration) © MaxPPP)

Plus de 535 kilos de tabac et de cigarettes achetés par Internet ont été interceptés par les douaniers, a-t-on appris ce mardi. La filière pour des achats à distance a été récemment démantelée.

La douane a annoncé ce mardi avoir mis fin à un commerce illégale de tabac entre la France et la Belgique par Internet en rappelant au passage qu'il est interdit de s’approvisionner à distance, afin de respecter le monopole des buralistes.

A LIRE AUSSI ►►►Tabac : l'achat sur Internet interdit

322 fumeurs attendaient leurs commandes

La marchandise commandée sur un site belge arrivait chez des particuliers par une société de fret. Les quantités concernées par ce trafic ne sont pas négligeables. En intervenant dans une entreprise de fret express, dont la localisation n’est pas précisée, les douaniers disent avoir saisi en une semaine plus de 535 kilos de tabac et cigarettes achetés par 322 particuliers. Ces clients répartis sur l'ensemble des régions françaises, avaient passé commande sur un site belge. Et ce site avait du choix puisqu’une vingtaine de marques différentes ont été comptabilisées.

Pour mener à bien cette saisie, les douaniers ont poursuivi une première enquête menée près de Lille, dans le Nord. En janvier dernier, elle avait déjà permis de saisir du tabac, en provenance de Belgique et selon le même moyen, une commande sur un site qui aujourd’hui ne fournit plus la France.

Non seulement la vente des produits du tabac par internet est Interdite, mais la législation a été renforcée depuis janvier 2015. L’achat à distance est aussi défendu et visiblement…surveillé.

Vous êtes à nouveau en ligne