L'homme qui a hébergé Abdelhakim Dekhar mis en examen

(Autre)

L'homme qui a hébergé Abdelhakim Dekhar, le tireur présumé de BFM TV, La Défense et Libération, a été mis en examen. C'est lui qui avait dénoncé le tireur à la police en novembre. Il a été mis en examen pour recel de malfaiteur et "dissimulation ou destruction de preuves", il aurait en fait aidé le tireur à faire disparaître son arme.

Un homme d'une trentaine d'années, qui avait hebergé Abdelhakim Dekhar, le tireur présumé de BFM TV, La Défense et Libération, a été mis en examen vendredi pour recel de malfaiteur et "dissimulation ou destruction de preuves". Il a reconnu avoir aidé le tireur à faire disparaître son arme, un fusil à pompe, qui n'a toujours pas été retrouvée. Il n'a pas été placé en détention mais sous contrôle judiciaire.

Il s'agit de l'homme qui avait dénoncé Abdelhakim Dekhar, le soir où le tireur avait été arrêté. Il avait indiqué aux policiers le lieu où se trouvait le suspect, il s'agissait d'un véhicule dans un parking de Bois-Colombes. Sa mise en examen fait suite à sa nouvelle audition jeudi à la Brigade criminelle, initialement comme simple témoin, mais "au cours de laquelle il a évolué par rapport à ses  déclarations initiales ", selon une source judiciaire. Jusqu'ici, il s'était toujours dit étranger aux faits commis par Abdelhakim Dekhar, qu'il avait hebergé pendant plusieurs mois.

Probable confrontation des deux hommes

Au mois de novembre, Abdelhakim Dekhar, 48 ans, avait semé la panique dans Paris, en tirant successivement dans plusieurs lieux, blessant grièvement un photographe au siège du quotidien Libération . Le 23 novembre, le tireur avait été mis en examen et écroué pour tentatives d'assassinats.

Abdelhakim Dekhar devrait être à nouveau entendu prochainement par la Brigade criminelle, avant une probable confrontation des deux hommes.

►►► A RELIRE |  Abdelhakim Dekhar : retour sur six jours de traque

Vous êtes à nouveau en ligne