VIDEO. Jérôme Kerviel réagit à sa condamnation : "Le combat continue"

FRANCE 2

L'ancien trader de la Société générale a été condamné mercredi à cinq ans de prison, dont trois ferme, sans dommages et intérêts. Parti de Rome, il continue sa marche, sur une route de la région de Parme (Italie).

Jérôme Kerviel a été condamné, mercredi 19 mars, à cinq ans de prison, dont trois ferme. Les dommages et intérêts record de 4,9 milliards d'euros ont été annulés par la Cour de cassation. Plus de six ans après les faits, Jérôme Kerviel, accusé par la Société générale de lui avoir faire perdre près de 5 milliards d'euros en 2008, continue de clamer son innocence et de reprocher à son ancien employeur d'avoir menti sur ses responsabilités dans l'affaire. "C'est une super bonne nouvelle, c'est la seule chose que je dirai, je continue à marcher", a-t-il seulement déclaré sur une route de la région de Parme, en Italie.

"Le combat continue"

Interrogé sur la peine de prison maintenue, il répond : "Le combat continue". Jérôme Kerviel ne pourra pas bénéficier, avant son incarcération, d'un aménagement de peine, qui n'est ouvert qu'aux personnes condamnées à moins de deux ans d'emprisonnement. En 2008, il avait passé 41 jours en détention provisoire, ce qui porte le solde de sa peine à un peu plus de 2 ans et 10 mois.

Vous êtes à nouveau en ligne