VIDEO. Jérôme Kerviel : "Je dis la vérité depuis le début, la banque savait ce que je faisais"

RENAUD BERNARD et GIONA MESSINA - FRANCE 2

"L'expertise que je demande depuis tant de temps va démontrer que je dis la vérité depuis le début, à savoir que la banque savait ce que je faisais", confie l'ex-trader, condamné à cinq ans de prison, dont trois ferme.

La Cour de cassation a confirmé, mercredi 19 mars, la condamnation de Jérôme Kerviel à cinq ans de prison, dont trois ferme, mais sans les dommages et intérêts record de 4,9 milliards d'euros. Lors d'une interview en Italie, l'ancien trader de la Société générale, accusé d'avoir fait perdre à la banque près de 5 milliards d'euros en 2008, continue à clamer son innocence. "L'expertise que je demande depuis tant de temps va démontrer que je dis la vérité depuis le début, à savoir que la banque savait ce que je faisais", confie-t-il à France 2.

"S'ils veulent m'incarcérer, qu'ils viennent me chercher en Italie"

"Ça fait six ans que je vis un cauchemar", raconte l'ex-banquier, qui a entrepris une marche depuis Rome jusqu'à Paris, après une rencontre avec le pape. "J'avais un sentiment de flottement", dit-il lorsque les journalistes l'ont abordé sur une route de la région de Parme, au moment de l'annonce de la décision de la Cour de cassation. "Je ne suis pas en train de fuir aujourd'hui, déclare Jérôme Kerviel aux journalistes de France 2, s'ils veulent m'incarcérer qu'ils viennent me chercher en Italie."

Vous êtes à nouveau en ligne